Comment devenir un combattant cynotechnique ? Formations et informations

Être combattant cynotechnique c’est se servir des qualités sensorielles et comportementales du chien pour l’accomplissement de missions diverses comme la recherche de restes humains, les recherches d’armes et de munitions, les recherches de produits stupéfiants, la recherche d’explosifs et la recherche de produits accélérateurs d’incendie. Découvrez un plus sur la Cynotechnie, les formations permettant de devenir combattant cynotechnique et les missions de ce dernier.

La Cynotechnie

La Cynotechnie fait partie des types de formations dispensées au futur sauveteur secouriste. Par définition, la Cynotechnie est un assortiment de techniques et connaissances rattachées à l’élevage du chien, à sa formation à des actions particulières comme la protection, le pistage, la détection, et donc à l’éducation y afférente du chien. Une équipe cynotechnique est généralement une association homme(s)-chien(s) dont les tâches sont consacrées au sauvetage et à la recherche de personnes, suite à une noyade, à un séisme, des avalanches… S’engager en tant que combattant cynotechnique c’est employer les qualités sensorielles et comportementales du chien dans l’accomplissement de diverses missions. La sécurité de vos camarades dépend de votre efficience.

Quelles sont les missions sur le terrain d’un combattant cynotechnique ?

A la suite de sa formation générale initiale et celle de spécialiste, des épreuves théoriques et pratiques, le futur combattant cynotechnique aura la possibilité de l’entrainement d’un chien grâce à ses connaissances poussées en dressage et sur le métier de soldat. Ce conducteur de chien d’intervention sera capable de diriger celui-ci pendant les missions d’appui au combat, surtout en opérations externes, de protection des installations sensibles, de recherche de restes humains, de recherches d’armes et de munitions, de recherches de produits stupéfiants, de recherche d’explosifs ou encore de recherche de produits accélérateurs d’incendie. Ce futur combattant cynotechnique qui aura la responsabilité du dressage et de l’entraînement d’un chien déploiera ses savoir-faire techniques et tactiques ainsi que sa condition physique afin qu’il puisse s’améliorer et mener à bien les missions communes de l’armée de Terre qui pourront aboutir jusqu’à l’engagement du combat. La connaissance des bases du métier de soldat est donc très importante, permettant entre autres d’appuyer un combat ou rechercher des explosifs.

Les formations permettant de devenir combattant cynotechnique

Pour devenir combattant cynotechnique, il convient de suivre une formation générale de 3 mois. Cette formation initiale permet d’avoir les bases du métier de soldat. Par la suite, il faudra suivre une formation de spécialiste en régiment pendant laquelle le combattant cynotechnique est muté dans des armées pouvant être également à environnement aéroporté, à vocation outre-mer ou encore de montagne. En ce qui concerne son évolution, tout au long du parcours, il pourra monter en grade, avoir des qualifications nouvelles, bénéficier de réorientation, acquérir un savoir-être valable pour la vie, en plus des savoir-faire. Il suivra autant une formation d’adaptation ou aide au régiment de Terre au recyclage possible, à compter de 4 ans.